fbpx

Cosmétiques zéro déchet et zéro plastique

Livraison Gratuite dès 30€

0 0,00

Pourquoi passer au zéro déchet dans sa salle de bain ?

gamme de cosmétiques solides bélice

Savez-vous que la France génère 75 000 tonnes de déchets plastiques issus de produits cosmétiques chaque année ?

Face à ce fléau écologique, les consciences s’éveillent et commencent à se tourner vers les cosmétiques zéro déchet et zéro plastique.
Plus de temps à perdre, cap sur une beauté plus durable et responsable !

Cosmétiques zéro déchet, la routine beauté anti-plastique

Quand on parcourt les rayons de beauté et les parfumeries, force est de constater la multitude des produits cosmétiques emballés dans des contenants en plastique. Gels douche, shampoings, ou encore tubes de dentifrice, l’offre est multiple avec pour dénominateur commun : le plastique.
Pour agir contre le gaspillage et la pollution plastique, un courant de beauté écologique s’engage : le zéro déchet et zéro plastique.

Nos emballages plastiques sont-ils vraiment recyclables ?

Dans les règles du tri collectif, bouteilles et flacons en plastique doivent atterrir dans le bac de recyclage plastique. À l’inverse de nos pots et tubes de produits de beauté, tels que les crèmes, masque, dentifrices, coton-tiges, ou brosses à dents, qui ne sont pas recyclables.

Et pourtant, savez-vous que 91% des déchets plastiques mondiaux ne sont pas recyclés !* Les 9% restant sont certes recyclés, mais le recyclage de plastique possède durée de vie limitée. Les déchets plastiques finissent d’une manière ou d’une autre par polluer.

Le positionnement de la France en matière de recyclage fait grise mine. Seulement 20% des déchets plastiques recyclables sont recyclés, le restant se retrouvent soit incinérés, soit délocalisés, ou encore stockés.

Avec l’arrivée des cosmétiques zéro déchet et zéro plastique, c’est l’espoir d’une alternative engagée et bénéfique pour l’environnement.

Halte aux cosmétiques qui polluent !

Le bilan est alarmant. 1,6 million de km2, c’est la superficie de la plus grande décharge de plastiques dans les océans. L’équivalent de 3 fois la France.

Au banc des accusés, le plastique. Le coton-tige n’est pas en reste.
Classé n°2 au top 10 des déchets les plus fréquents sur les plages*, sa fabrication à base de plastique à usage unique, va désormais être proscrite.
Plus de 16 000 bâtonnets de cotons-tiges ont été comptabilisés et ramassés sur les plages, à travers le monde ! Une estimation de 2015 réalisée par l’association Surfrider Foundation*.

Avec la loi Biodiversité votée au Parlement, désormais les cosmétiques contenant des microbilles de plastique sont interdits.
En décembre 2019, l’Assemblée nationale adopte un amendement au projet de loi sur l’économie circulaire. D’ici 2040, plus aucun emballage à usage unique ne devront être utilisés.

Adopter une hygiène zéro déchet dans notre routine beauté quotidienne est un engagement qui génère un fort impact écologique.
L’arrivée des cotons-tiges réutilisables, ou des brosses à dents en bois, permet ainsi de lutter efficacement contre l’usage unique de ces déchets récurrents dans notre quotidien.

Une pollution plastique invisible

Et si je vous disais que 3% de la pollution plastique sont des plastiques liquides, silicones et polymères, issus des produits de beauté*. Ces silicones qui mettent, comme tous déchets plastiques, plus de 400 ans à se dégrader* !

Avec des compositions chimiques issues de dérivés du pétrole, et l’utilisation du plastique comme épaississant dans les cosmétiques conventionnels, pas étonnant de retrouver ces substances dans les polluants. Des particules issues de la pétrochimie, véritables perturbateurs endocriniens, qui s’évacuent dans nos eaux usées.
Ces particules plastiques ne peuvent pas être filtrées, elles se déversent tout naturellement dans nos océans.
Des polluants qui se retrouvent dans les organismes des poissons, que nous consommons ensuite. La boucle est bouclée !

Avec l’émergence des cosmétiques naturels et zéro déchet, ces dérivés de la pétrochimie en sont exempts !
Les marques zéro déchet et zéro plastique, par l’utilisation de compositions naturelles dans leurs produits de beauté, s’engagent ainsi à préserver l’environnement.

Le zéro déchet et zéro plastique: un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour la Planète

La prise de conscience est réelle et impact nos sociétés.
Avec 317 000 de soins visage et 531 000 shampooings vendus en France chaque jour* l’industrie des cosmétiques évolue et se met au pas de l’écologie.
Face à l’offre toujours grandissante de produits de beauté aux emballages plastiques, les cosmétiques naturels et zéro déchet nous offrent une alternative pour consommer différemment, durablement, et surtout sans plastique !

Quels sont les gestes anti-gaspi ?

Exit les textures liquides. Avec les marques zéro déchet et zéro plastique, place aux pains de savons, shampoings, démaquillants, ou encore dentifrices, aux textures solides.
Des produits cosmétiques naturels, éthiques et écologiques, qui ne nécessitent pas d’emballages plastiques. Et par conséquent, produisent moins de déchets.

Les marques zéro déchet s’engagent sur des compositions saines, et une utilisation raisonnée de leurs emballages. Le superflu des packagings est évincé au profit de cosmétiques solides et biodégradables.
À l’inverse des parfums conventionnels qui accumulent flacons en verre et suremballages carton et plastique.
Les emballages proposés par les marques zéro plastique sont principalement réutilisables, compostables, en verre ou en carton recyclé.
Des matériaux recyclés et recyclables, qui préservent l’environnement. À l’instar du verre, matériau qui s’obtient à partir de sable, une ressource disponible en grande quantité sur la planète. Et qui se recycle et se réutilise à l’infini !

Autant d’initiatives simples à adopter dans nos gestes beauté du quotidien, qui réduisent considérablement nos déchets.

Des cosmétiques écologiques et économiques

Contrairement aux emballages à usage unique, la cosmétique zéro déchet offre des contenants réutilisables ou des produits nus.
Un mode de vie éthique, qui n’a pas uniquement des avantages écologiques, mais aussi économiques. Avec le zéro déchet, rien ne se jette, tout se transforme.
On consomme moins, mieux, souvent local, et on réutilise, pour une hygiène de vie plus saine !

Beaucoup d’initiatives voient le jour. On retrouve des cotons démaquillants réutilisables comme ceux de la marque Paulette Zéro déchet, des pochettes à savon en coton ou en chanvre chez Alterosac, des cotons-tiges réutilisables, ou des brosses à dents en bois.

Le zéro déchet devient un bon moyen de faire des économies ! Nos produits d’hygiène se renouvellent, et ne polluent pas l’environnement.

Comment adopter la Green attitude ?

Faire le tri parmi les mentions éco-friendly

Pour vous aider dans le choix de vos cosmétiques écologiques, des mentions et certifications existent comme: “zéro déchet”, “zéro plastique”, “éco-responsable”, “nature et progrès”, ou “slow cosmétique”.
Ces mentions vous aident en tant que consommateur à vous orienter vers des marques plus naturelles, éthiques, avec une conscience environnementale.

Moins connu, “Nature et progrès”, c’est la mention bio, made in France, qui garantit également des produits éthiques et respectueux de l’environnement.

L’émergence des packagings cosmétiques durables

Les sociétés d’emballages et l’industrie conventionnelle s’engouffrent dans la brèche. Place aux emballages composés de plastique 100% recyclé ou compostable, à base d’amidon de blé ou de fécule de pomme de terre.
Seulement le plastique n’est pas recyclable à l’infini, et les matériaux biodégradables sont parfois issus de particules plastiques.

Des innovations dans le packaging de cosmétiques zéro déchet et zéro plastique apparaissent.
Le plastique laisse place au carton kraft recyclé, à la fibre de papier, aux tissus, aux suremballages en bois, ou aux flacons en verre étudiés pour être moins lourds.
En privilégiant des marques zéro plastique, vous êtes ainsi certain d’agir efficacement contre la pollution due aux emballages plastique.

Des marques et des enseignes spécialisées zéro déchet

Des boutiques spécialisées voient le jour sur la toile. L’engouement pour la green cosmétique gagne du terrain.
Nombres de marques de cosmétiques naturels, Vegan, arborent l’étendard de l’écologie. C’est le cas des marques françaises comme Pachamamaï ou Clémence & Vivien, des références dans les cosmétiques zéro déchet.

Les enseignes spécialisées sélectionnent les marques qui correspondent à leur charte et à leurs valeurs éthiques, aidant ainsi les consommateurs à faire leur choix sereinement.

Alors, emballé(e) par le zéro déchet ?!
Sur frenethique.fr, on s’engage à vous fournir des cosmétiques zéro déchet et zéro plastique. N’hésitez pas à consulter notre charte qualité de sélection des produits.

Retrouvez également notre article sur les shampoings solides.

(*) Sources: Leshappycuriennes.com
National Geographic
Surfrider Foundation,
Olaessence
Slow-cosmetique.com
Lexpress.fr
Novethic
Linfodurable.fr
Natureetprogres.comets 

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur pinterest

A lire également ...

Être alerté du retour en stock Ce produit est actuellement en rupture. Pour être informé dès que le produit est de nouveau en stock, laissez simplement votre adresse ci-dessous.
Email Votre adresse reste confidentielle, nous ne la partagerons avec personne d'autre :)
Panier
Votre panier est videRetour boutique