fbpx

Cosmétiques zéro déchet et zéro plastique

Livraison Gratuite dès 30€

0 0,00

Les huiles essentielles chez la femme enceinte : notre guide

huile essentielle femme enceinte et enfant

Avec les huiles végétales et les eaux florales, les huiles essentielles sont des ingrédients majeurs de la cosmétique bio. Leurs nombreuses propriétés permettent de prendre soin de la peau et des cheveux au naturel, d’améliorer notre santé et notre bien-être au quotidien.
L’huile essentielle est le résultat d’une distillation d’une feuille, d’une fleur, d’écorce ou de zeste. Elle est très concentrée et elle renferme des molécules aromatiques très puissantes.

On pense à tort qu’elle est inoffensive puisque d’origine végétale ou naturelle. Or l’utilisation des huiles essentielles demande quelques précautions, surtout chez les femmes enceintes ou allaitante et les enfants. Sont-elles compatibles avec une grossesse ? Quelles sont les bonnes pratiques à connaître ? On vous explique tout dans notre guide sur les huiles essentielles chez la femme enceinte.

Huile essentielle et grossesse : est-ce compatible ?

Si vous avez l’habitude d’utiliser des huiles essentielles, vous savez certainement qu’elles sont soumises à certaines précautions d’emploi. Ces dernières sont d’autant plus importantes si vous êtes enceinte. On vous dit tout sur leur usage pendant la grossesse !

L’aromathérapie adaptée aux femmes enceintes

Heureusement, l’utilisation d’huile essentielle est tout à fait compatible avec une grossesse. Certaines peuvent même être bienfaisantes et peuvent vous aider à vivre ces neuf mois plus sereinement.

En effet, certaines huiles sont intéressantes pour prendre soin de vous, à la fois sur le plan physique et mental. Ainsi, :

  • Elles peuvent soulager les petits désagréments cutanés dus aux fluctuations hormonales (acné, démangeaisons, sécheresse…), réduire les varices ou encore prévenir la chute de cheveux ;
  • Elles sont de bonnes alliées pour limiter les sautes d’humeur, soulager le trop plein d’émotions et le stress pour une grossesse plus zen et apaisée ;
  • Elles possèdent des vertus sur la santé pour améliorer la circulation sanguine, diminuer la sensation de jambes lourdes, les brûlures d’estomac…

Elles peuvent même vous suivre durant les premiers mois de votre vie de nouvelle maman : pour favoriser la lactation, apaiser les seins douloureux ou vous aider à aller mieux en cas de « baby blues ». Si les huiles essentielles peuvent vous chouchouter, il serait dommage de s’en priver !

Quelles huiles essentielles choisir ?

Sachez que vous ne pourrez pas utiliser toutes les huiles essentielles durant votre grossesse. En effet, certaines sont à proscrire absolument en raison de leur composition, de leur action sur les hormones, le système nerveux ou le foie. Voici les principales huiles essentielles interdites :

  • Les huiles essentielles à cétones (abortives et neurotoxiques) : absinthe, hysope officinale, romarin à camphre, menthe pouliot…
  • Les huiles essentielles « hormone-like » (agissent sur le système hormonal) : sauge sclarée, fenouil, aneth, cèdre de l’Atlas, sauge officinale…

Rassurez-vous : il reste encore beaucoup d’huiles essentielles autorisées. Nous avons répertorié dans le tableau ci-dessous les plus intéressantes et leurs indications :

Huiles essentielles pour prendre soin de votre peau Huiles essentielles pour prendre soin de vos cheveux Huiles essentielles pour une grossesse plus zen Huiles essentielles pour soulager les désagréments
Pour les peaux sensibles : Camomille allemande et Camomille romaine.

Pour les peaux mixtes, grasses ou acnéiques : Citron, Lavande vraie et Tea tree.

Contre les taches cutanées : Céleri et Carotte.
Vitalité et croissance des cheveux : Citron.

Pour apaiser le cuir chevelu : Lavande.

Pour les cheveux secs : Ylang-Ylang.

Pour les cheveux gras : Laurier noble et Pamplemousse.
Pour se relaxer : Camomille allemande, Camomille romaine, Clémentine, Lavande fine et Ylang-ylang.
Contre les nausées : Citron.

Contre la constipation : Gingembre.

Pour soulager le mal de dos : Laurier noble.

Contre les sciatiques : Eucalyptus citronné.

Contre les jambes lourdes et les varices : Citron vert, Lentisque pistachier.
Huiles essentielles pour prendre soin de votre peau Pour les peaux sensibles : Camomille allemande et Camomille romaine.

Pour les peaux mixtes, grasses ou acnéiques : Citron, Lavande vraie et Tea tree.

Contre les taches cutanées : Céleri et Carotte.
Huiles essentielles pour prendre soin de vos cheveux Vitalité et croissance des cheveux : Citron.

Pour apaiser le cuir chevelu : Lavande.

Pour les cheveux secs : Ylang-Ylang.

Pour les cheveux gras : Laurier noble et Pamplemousse.
Huiles essentielles pour une grossesse plus zen Pour se relaxer : Camomille allemande, Camomille romaine, Clémentine, Lavande fine et Ylang-ylang.
Huiles essentielles pour soulager les désagréments Contre les nausées : Citron.

Contre la constipation : Gingembre.

Pour soulager le mal de dos : Laurier noble.

Contre les sciatiques : Eucalyptus citronné.

Contre les jambes lourdes et les varices : Citron vert, Lentisque pistachier.

Quand et comment utiliser les huiles essentielles ?

D’une manière générale, il est déconseillé d’utiliser des huiles essentielles durant le 1er trimestre de grossesse. De plus, certaines huiles essentielles autorisées pour les femmes enceintes (comme la camomille romaine, le citron ou le gingembre) sont déconseillées durant les premiers mois. Le plus prudent est donc d’attendre le 4ème mois de grossesse pour commencer à profiter de leurs bienfaits.

Certaines précautions sont à prendre si vous êtes enceinte :

  • Privilégiez au maximum une utilisation par voie cutanée ou par diffusion atmosphérique ;
  • N’appliquez jamais une huile essentielle sur la région abdominale et la poitrine ;
  • Diluez toujours les huiles dans de l’huile végétale avant application ;
  • Respectez le mode d’utilisation et la posologie conseillée ;
  • Demandez conseil à votre médecin en cas de doute.

Pour votre beauté au quotidien, vous pouvez privilégier des cosmétiques sans huiles essentielles. Pour vous accompagner et vous aider à faire votre choix, nous avons créer une catégorie dédiée aux cosmétiques zéro déchet sans huiles essentielles.
Vous pourrez ainsi retrouver tous les essentiels pour une routine beauté 100% naturel. 

Et après l'accouchement ?

Après un accouchement, et pendant la période l’allaitement, il est impératif de continuer à faire attention à l’utilisation d’huile essentielle. En effet, certains ingrédients peuvent passer dans le lait et être ingérés par bébé.
Du coup, certaines huiles essentielles ne sont pas compatibles avec l’allaitement et d’autres peuvent vous aider à apaiser certains désagréments.

L'aromathérapie pour les femmes allaitantes

Suite à un accouchement, une femme peut faire face à de très nombreuses émotions, mais aussi à des désagréments physiques, qui peuvent être compliqués à vivre. Comme nous l’avons vu, les huiles essentielles peuvent aider à faire face à de nombreuses situations pendant la grossesse, c’est également le cas après l’accouchement et lorsque l’on allaite.
Toutefois, même dans ce cas, quelques règles sont à respecter lorsque l’on utilise une huile essentielle.

Alors que ce soit pour retrouver le moral, votre énergie et votre vitalité, pensez aux huiles essentielles.
Elles peuvent également vous aider au quotidien, notamment pour favoriser la lactation, ou apaiser et favoriser la cicatrisation ou encore vous aider à vous vous détendre et limiter les effets du baby blues.

Quelles huiles essentielles choisir ?

Quelques précautions sont à respecter si vous allaitez et que vous souhaitez utiliser des huiles essentielles pendant la période d’allaitement :

  • Utilisez des huiles essentielles de bonne qualité.
  • Diluez toujours les huiles essentielles avec une huile végétale, maximum 4% d’huile essentielle dans vos préparations.
  • Limitez au maximum la prise d’huile essentielle par voie orale.
  • Excluez les huiles riches en cétones (absinthe, hysope officinale, romarin à camphre, menthe pouliot…).

Voici quelques huiles essentielles qui pourront être utiles durant toute la période d’allaitement :

Huiles essentielles pour favoriser la lactation Pour favoriser la lactation : Fenouil, Anis.
Mélangez 2 gouttes d'huile essentielle avec une cuillère et miel, ou sur un comprimé neutre, puis laissez fondre sous la langue.
Huiles essentielles contre le baby blues et le stress Pour calmer ses émotions, aux vertus apaisantes : Lavande, Camomille, Clémentine, Petitgrain Bigarade.
Mélangez 2 gouttes d'huile essentielle avec de l'huile végétale, comme de l'Amande douce puis massez-vous au niveau du plexus solaire.
Huiles essentielles pour les mamelons Pour apaiser les mamelons sensibles : Lavande officinale.
Mélangez 2 gouttes d'huile essentielle de Lavande avec de l'huile végétale ou de l'aloe vera, puis massez délicatement.

Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un professionnel de santé.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur pinterest

A lire également ...

Être alerté du retour en stock Ce produit est actuellement en rupture. Pour être informé dès que le produit est de nouveau en stock, laissez simplement votre adresse ci-dessous.
Email Votre adresse reste confidentielle, nous ne la partagerons avec personne d'autre :)
Panier
Votre panier est videRetour boutique