fbpx

Cosmétiques zéro déchet et zéro plastique

Livraison Gratuite dès 30€

0 0,00

Le guide des labels cosmétiques

certification cosmétique bio

Comment s’y retrouver dans le monde des cosmétiques ? Aujourd’hui, difficile de s’y retrouver entre les nombreuses promesses et les différents labels ?

Il n’existe pas de réglementation spécifique pour les cosmétiques bio. Ainsi, de nombreux labels co-existent et ils ont des cahiers des charges et des référentiels différents. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous présentons les principaux labels cosmétiques que l’on peut retrouver sur Frénéthique.

Les principaux labels

Si vous avez l’habitude d’utiliser des huiles essentielles, vous savez certainement qu’elles sont soumises à certaines précautions d’emploi. Ces dernières sont d’autant plus importantes si vous êtes enceinte. On vous dit tout sur leur usage pendant la grossesse !

logo certification nature et progrès

Nature et progrès

La mention Nature & Progrès est délivrée par une association de professionnels et de consommateurs et qui s’appuie sur un cahier des charges qui lui est propre.

Ce cahier des charges est parmi les plus complets et les plus exigeants puisqu’il comprend un volet social et solidaire.

 

  • Les matières premières d’origine animales sont interdites, sauf pour les produits issus de la ruche (miel, gelée royale, propolis, cire), les produits lactés frais ou lyophilisés (lait, protéines de lait, petit lait, babeurre), les ovo produits (œufs) et la lanoline.
  • Les techniques faisant appel à la manipulation génétique (OGM) sont interdites.
  • L’utilisation de l’huile de palme, ainsi que de ses dérivés sont interdits. C’est également le cas pour les matières premières issues d’espèces en voie de disparition.
  • Seules les matières minérales dont l’extraction n’engendre pas de pollution, ni de dégradation du paysage sont autorisées.
  • Les matières premières doivent être obtenues par des procédés physiques ou chimiques simples.
  • Les colorants, parfums, antioxydants, émollients, huiles et graisses, silicones, paraffine et autres ingrédients d’origine pétrochimique et/ou de synthèse sont interdits.
  • Une marque peut être labellisée Nature & Progrès si minimum 70% de ses produits commercialisés le sont.
  • Refus des produits sur-emballés, N&P privilégie, autant que possible, le commerce en vrac.
  • Incitation à une politique de maîtrise des déchets, et à l’utilisation de matières recyclables.
  • Une politique énergétique alternative basée sur le recours aux énergies renouvelables.

 

Du point de vue social, les entreprises doivent notamment être à taille humaine et proposer leurs produits en circuits courts.

Sur leur site, Nature & Progrès met clairement en avant leurs engagements : « Une marque associative où l’humain et l’écologie prévalent sur l’économie ».

Sur la boutique Frénéthique, tous les produits Louise émoi et Bélice, savons solides et shampoings solides, sont certifiés Nature & Progrès

logo slow cosmétique

Slow cosmétique

La mention Slow Cosmétique repose sur 4 piliers, qui sont décrits dans la Charte officielle :

  • Une cosmétique « écologique »

Des ingrédients naturels, bio et le moins transformés possibles, exclusion des ingrédients issus de la pétrochimie, de la chimie de synthèse ou la chimie plastique. Mais aussi tout ingrédient polluant ou toxique que ce soit pour la planète ou pour l’organisme. La mention Slow Cosmétique privilégie les produits privilégiant les cycles courts et le local.

  • Une cosmétique saine

Avec le respect du vivant, aussi bien l’humain que les végétaux et les animaux. Les tests sur les animaux sont donc totalement exclus ainsi que les matières nécessitant l’exploitation animale provoquant la souffrance ou la mort.

  • Une cosmétique intelligente

La Slow Cosmétique met en avant les besoins essentiels pour la peau et l’organisme. Les produits proposés doivent répondre à un réel besoin pour la peau. L’objectif est d’inciter les consommateurs à consommer moins mais mieux au quotidien avec des cosmétiques qui ont un réel impact sur la peau.

  • Une cosmétique raisonnable

Ce dernier engagement concerne la communication autour des produits, la mention Slow Cosmétique exclu le greenwashing et les promesses douteuses. Elle prône des allégations justes et éthiques. Les prix doivent être raisonnés et respectueux des conditions de travail.

Les marques disposants de la mention Slow Cosmétiques sur la boutique sont Pachamamaï, Louise émoi et La Savonnerie du Nouveau Monde.

logo cruelty free et vegan

Cruelty free / Vegan

Plusieurs labels « Vegan » existent sur le marché. Ils ont tous un but commun, garantir que les produits sont exempts d’ingrédients d’origine animale ou issus de sous-produits animaux.

Sur la boutique Frénéthique, nous retrouvons des produits labellisé « Vegan » par PETA, qui est une organisation internationale qui mène des combats contre la violence animale sous toutes ses formes, que ce soit pour la fourrure, le cuir, l’exploitation des animaux, la maltraitance ou encore les expérimentations.

PETA délivre 2 types de certifications suite à des contrôles très stricts :

  • Cruelty free

Cette certification garantit l’absence de test sur les animaux à tous les stades de fabrication du produit, de la matière première jusqu’au produit fini. Pour pouvoir l’obtenir il faut que l’ensemble des produits de la marque respecte ce critère.

  • Cruelty free & Vegan

Cette certification est plus complète puisqu’en plus de garantir qu’il n’y a eu aucun test réalisé sur les animaux, elle garantit que le produit ne contient aucun ingrédient d’origine animale, ou dérivés, le miel ou la cire d’abeille ne sont pas admis. De même que pour le label « Cruelty Free », l’ensemble des produits de la marque doivent respecter le cahier des charges pour y prétendre.

logo-cosmos-organic

Cosmos

Cosmos Organic est une certification biologique et naturelle pour les cosmétiques. Le référentiel a été construit par 5 membres fondateurs : BDIH (Allemagne), Cosmébio (France), Ecocert (France), ICEA (Italie) et l’Association Soil (Royaume-Uni).

Ils se sont réunis en une association internationale afin de créer un référentiel qui fixe les exigences minimales en termes de cosmétiques bio et d’unifier les règles de certification. Leur objectif est d’apporter une garantie aux consommateurs vis-à-vis des cosmétiques biologiques ou naturels mais aussi qu’ils sont fabriqués en prenant en compte la durabilité des process.

Les produits doivent respecter les normes suivantes :

  • 95% des ingrédients végétaux doivent être issus de l’agriculture biologique.
  • Le produit fini doit être composé à minima de 20% d’ingrédient issus de l’agriculture biologique.
  • Les huiles hydrogénées et estérifiées sont autorisées.
  • Interdiction des OGM.
  • Les tests sur les animaux sont interdits
  • Le conditionnement doit être minimaliste et recyclables le plus possible.
  • L’entreprise doit s’engager dans une démarche d’amélioration de la gestion des déchets.

Comment ça marche ?

Lorsqu’une marque souhaite faire certifier ses produits, il y a bien évidemment un certain nombre de critères à respecter. L’organisme certificateur va alors s’assurer qu’ils sont tous remplis.

La procédure de vérification peut varier selon les labels et les niveaux d’exigences. Pour lancer la procédure, la marque doit faire une demande auprès de l’organisme de certification.

L’organisme va ensuite procéder à un certain nombre de vérification pour attester de la conformité des produits avec la réglementation mais aussi avec les règles définies par leur charte. Il va également s’assurer que l’entreprise, ses process de fabrication et ses valeurs sont en adéquation avec les exigences du label.

Ainsi pour que produit que l’entreprise souhaite faire certifier, l’organisme va vérifier les points suivants :

  • Formules

Conformité réglementaire de la formule, conformité avec les ingrédients autorisés par le label, teneur en ingrédients bio / naturels

  • Étiquettes

Vérification de la présence des mentions obligatoires et l’absence de mentions ambiguës ou erronnées.

  • Packaging

Vérification que les matériaux utilisés pour le packaging du produit sont autorisés par le label

  • Site de production

Cette phase entre dans la seconde partie du contrôle, une fois que la conformité des produits est validée.

L’audit du site de production vise à vérifier les informations fournis jusqu’à présent mais également ce qui nécessite un contrôle plus poussé, comme par exemple, le processus de fabrication, les produits d’entretiens utilisés, le stockage des matières premières et des produits finis.

  • Communication

Certains labels, contrôlent également les outils de communication de la marque afin de vérifier le respect des allégations cosmétiques, mais aussi la conformité avec les valeurs défendues par le label.

En fonction du résultat des différents audits, le label rend ensuite son avis, favorable ou non à la marque.

 

La certification des produits est payante, et les tarifs sont assez variables d’un label à un autre. Attention toutefois, un produit qui n’a pas de certification n’est pas nécessairement moins bien qu’un produit certifié. Pour les petites entreprises, les certifications coûtent chères et elles préfèrent faire l’impasse sur les certifications. Pourtant leurs produits et leurs process de fabrication sont tout aussi qualitatif.

Sur Frénéthique, la certification des produits n’est pas un critère indispensable, nous préférons mettre en avant des marques avec des valeurs et des engagements.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

A lire également ...

Être alerté du retour en stock Ce produit est actuellement en rupture. Pour être informé dès que le produit est de nouveau en stock, laissez simplement votre adresse ci-dessous.
Email Votre adresse reste confidentielle, nous ne la partagerons avec personne d'autre :)
Panier
Votre panier est videRetour boutique