fbpx
Cosmétiques zéro déchet et zéro plastique

Livraison Offerte dès 30€

0 0,00 

Crème solaire naturelle : qu’est-ce que c’est et comment la choisir ?

femme crème solaire naturelle

À chaque exposition au soleil, l’application d’une crème solaire s’impose. Cette protection est indispensable pour contrer les rayons UV et prévenir leurs effets nocifs sur la peau. Aujourd’hui, on distingue 2 types de crèmes solaires : la crème solaire à filtre chimique ou à filtre minéral. Cette dernière est à privilégier car elle plus saine pour la santé, respectueuse de la peau et de l’environnement. Aujourd’hui, on vous dit tout sur cette crème solaire naturelle !

Qu’est-ce qu’une crème solaire naturelle ?

Il existe aujourd’hui un large choix de crèmes solaires disponibles sur le marché. Pour protéger la peau des rayons ultraviolets, elles contiennent des filtres qui peuvent être chimiques ou minéraux. En fonction de leur nature, ils agissent différemment pour contrer les UV du soleil :

  • Les filtres chimiques (ou organiques) : constitués de molécules organiques, ils pénètrent l’épiderme et réagissent avec les ultraviolets pour les absorber. La plupart d’entre eux sont issus de la pétrochimie ;
  • Les filtres minéraux (physiques ou inorganiques) : composés de micropigments, on les retrouve dans les crèmes solaires bio et naturelles. Contrairement aux filtres chimiques, ils ne pénètrent pas la peau et reflètent seulement les rayons du soleil, sans les absorber. Ils agissent alors comme un « bouclier » à la surface de la peau.

Pourquoi choisir une crème solaire naturelle ?

Les crèmes solaires à filtre chimique sont souvent décriées. On leur reproche une composition douteuse, des méfaits sur la peau, des risques pour la santé et un impact sur l’environnement. La crème solaire naturelle se pose comme une alternative idéale.

Une protection plus saine pour la santé

Actuellement, les autorités de santé autorisent 25 filtres chimiques. Parmi eux, on retrouve souvent l’oxybenzone (ou Benzophenone-3) dans les crèmes solaires. Ce composé est accusé d’être un perturbateur endocrinien et de s’accumuler dans l’organisme. C’est aussi le cas de nombreux autres filtres chimiques comme l’homosalate, l’avobenzone ou encore l’octocrylene. Certains sont même potentiellement cancérigènes.

Quant aux filtres minéraux, la réglementation en autorise seulement 2 : le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. Ces derniers présentent très peu de risques pour la santé. De plus, ils ne circulent pas dans l’organisme puisqu’ils ne sont pas absorbés par la peau.

Un produit respectueux de la peau

Les filtres chimiques sont allergisants et sont responsables de réactions cutanées : irritations, démangeaisons, plaques rouges… L’oxybenzone, par exemple, peut engendrer une photosensiblisation et une photodermatose. Son utilisation est même déconseillée chez les enfants et les personnes à la peau sensible. Les crèmes solaires peuvent aussi contenir d’autres composés chimiques comme des parfums, des parabens, des conservateurs et des colorants.

Au contraire, les filtres minéraux ont l’avantage d’être peu allergisants. Ils sont généralement bien tolérés par la peau car ils n’interagissent pas avec elle. Leur composition est aussi plus naturelle et respectueuse de la peau.

Un produit écologique

En plus d’être nocifs pour la peau et la santé, les filtres chimiques sont écotoxiques. Ils polluent l’environnement et notamment l’écosystème marin. Chaque année, on estime qu’environ 25 000 tonnes d’actifs chimiques issus des crèmes solaires sont déversées dans l’océan. En se dispersant dans l’eau, ils accélèrent le blanchissement et provoquent la mort du corail. En effet, ils tuent les zooxanthelles, des micro-algues essentielles au développement des coraux.

Les crèmes solaires à filtres minéraux sont plus respectueuses de l’environnement, à condition qu’elles soient sans nanoparticules. Dans ce cas, elles ne polluent pas et préservent les océans et la biodiversité marine.

Une protection efficace et adaptée à tous

Une crème solaire naturelle protège tout aussi bien la peau qu’une crème solaire à filtre chimique. De plus, contrairement à cette dernière qui est efficace au bout de 30 minutes, elle agit dès l’application. Aujourd’hui, les crèmes solaires minérales sont disponibles en plusieurs indices de protection (FPS) et s’adaptent à tous les phototypes.

Bien choisir sa crème solaire naturelle

De nombreuses marques proposent des crèmes solaires bio et naturelles à filtre minéral. Au moment de faire votre choix, vous devez prendre en compte certains critères.

Une protection à large spectre

Une crème solaire naturelle doit offrir une « protection à large spectre ». Cela signifie qu’elle bloque à la fois les UVA et les UVB, les rayons ultraviolets les plus nocifs pour la peau. Ils sont responsables des coups de soleil et accélèrent le vieillissement cutané.

Un indice de protection suffisant

Bien entendu, vous devez opter pour une crème solaire avec un indice de protection suffisant. Il est présenté sous le sigle « FPS » (Facteur de Protection Solaire), « IP » (Indice de Protection) ou encore « SPF » (Sun Protection Factor). Le choix d’un indice de protection dépend de plusieurs éléments :

  • votre type de peau
  • votre phototype (classement de I à VI, selon la sensibilité et la réactivité de votre peau au soleil)
  • l’intensité et la fréquence de votre exposition au soleil

L’IP des crèmes solaires est compris entre 6 (faible protection) et 50+ (très haute protection). D’une manière générale, il est recommandé de choisir une crème solaire avec IP30 minimum (haute protection).

Une composition sans nanoparticules

Malheureusement, certaines crèmes solaires naturelles contiennent des nanoparticules. Pour obtenir une texture plus facile à étaler et empêcher les traces blanches, le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc sont broyés en particules microscopiques. Malgré leur très petite taille, elles ont la capacité de pénétrer la peau et sont nocives pour l’environnement.

La certification bio autorise les nanoparticules d’une taille inférieure à 100 nanomètres. Pour être sûr de choisir une crème solaire sans nanoparticules, vérifiez la liste INCI des ingrédients. La mention « titanium dioxide (nano) » ou « zinc oxide (nano) » indique la présence de nanoparticules.

Après l’exposition au soleil, n’oubliez pas d’appliquer un soin hydratant, nourrissant et apaisant sur le visage et le corps pour prendre soin de votre peau et l’apaiser des agressions du soleil. Sur Frénéthique, nous vous proposons des soins 100 % naturels et zéro déchet.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur pinterest

A lire également ...

Être alerté du retour en stock Ce produit est actuellement en rupture. Pour être informé dès que le produit est de nouveau en stock, laissez simplement votre adresse ci-dessous.
Email Votre adresse reste confidentielle, nous ne la partagerons avec personne d'autre :)
Panier
Votre panier est videRetour boutique

Abonnez-vous pour recevoir nos conseils & astuces beauté mais aussi nos actus